Rechercher
  • Audrey Payrau

Et si on s'inspirait des slasheurs ?

Mis Ă  jour : juil. 6


Trouver sa voie, quelle angoisse ! đŸ˜±


Souvent, on a peur de faire le mauvais choix. « Et si je me trompais ? » est une question qui revient assez souvent. On se met une telle pression sur ce choix qui nous parait dĂ©cisif



Et si, on y remettait un peu de lĂ©gĂšretĂ© ? La vie est un jeu aprĂšs tout, une grande aventure ! Et si on se trompe ? Et ben, comme un enfant devant un exercice de maths, on recommence 😊


Pas Ă©vident, ça c’est sĂ»r !


Pour s’aider, on va s’inspirer des « slasheurs ». Vous connaissez ? Ces personnes font plusieurs mĂ©tiers en mĂȘme temps et adorent ça. Peut-ĂȘtre avez-vous le profil d’un slasheur vous aussi d’ailleurs... Vous voulez en savoir un peu plus ? Je dĂ©cortique tout ça dans mon article. Allez, c’est parti !



Un slasheur, c’est quoi ?


La dĂ©finition du slasheur (ou multipotentiel) est donc une personne qui cumule plusieurs mĂ©tiers rĂ©munĂ©rĂ©s, en mĂȘme temps. Le terme est trĂšs employĂ© par les nouvelles gĂ©nĂ©rations qui s’approprient totalement l’idĂ©e de flexibilitĂ©.


Le terme « slasheur » vient du signe « slash » : « / », qui vient sĂ©parer l’énumĂ©ration des diffĂ©rents mĂ©tiers que l’on exerce.


Par exemple, je suis entrepreneuse/coach/formatrice/blogueuse.


On peut exercer plusieurs emplois par choix, car on a plusieurs centres d’intĂ©rĂȘt, ou par obligation, pour augmenter son pouvoir d’achat. Ici, je vais surtout parler des slasheurs par choix.

Au premier abord, les slasheurs sont loin d’avoir un parcours bien linĂ©aire. On n’arrive pas Ă  leur coller d’étiquette, et encore moins les faire rentrer dans une case. Ils n’ont pas l’air d’aller au bout de leur projet. Ils papillonnent de job en job, de secteur en secteur
 Loin d’avoir une carriĂšre dite « normale », ils se jugent aussi eux-mĂȘmes. Ces personnes ont gĂ©nĂ©ralement du mal Ă  se dĂ©finir ou se prĂ©senter.


Beaucoup de préjugés



Qui a dit qu’il fallait trouver sa voie ou avoir une vocation pour ĂȘtre heureux ? On pense que c’est le chemin « normal ». Pourtant, peu d’entre nous ont une vocation.


Cela ne sert Ă  rien de vouloir Ă  tout prix en trouver une. Quand on est un peu touche-Ă -tout, il ne faut pas se forcer pour rentrer dans une case. đŸ€—


A la diffĂ©rence des spĂ©cialistes ou experts, les « multipotentiels » passent d’un centre d’intĂ©rĂȘt Ă  un autre. Ils vont jusqu’au bout de leur projet. Et, une fois le sujet creusĂ© Ă  fond, ils s’ennuient trĂšs rapidement. Ils arrivent Ă  associer facilement travail et plaisir car ils adaptent leur carriĂšre Ă  leurs envies, plus qu’à leur fiche de poste. Cela donne du sens Ă  ce qu'ils font. Ils ont une forte capacitĂ© Ă  rebondir et ne craignent pas les Ă©checs car ils savent qu’ils repartiront facilement sur un autre projet.


Emily Wapnick, dans son TEDx intitulĂ© « Pourquoi certains d’entre nous n’ont pas de vocation ? », nous dĂ©finit une personne multipotentielle comme « quelqu’un avec de nombreux intĂ©rĂȘts et objectifs crĂ©atifs ».


Mais ces personnes sont rarement conscientes de leurs atouts. Malheureusement, il n’y a que quand on comprend comment on fonctionne et qu’on l’assume, qu’on peut exploiter ses talents et compĂ©tences pleinement (j’espĂšre que certaines se reconnaĂźtront dans cet article, et en ressortiront plus sĂ»res d’elles et convaincues de leurs compĂ©tences 😊).


Et des compétences et talents, ces personnes en ont un paquet !



Les talents des slasheurs


Pour rester dans le thĂšme, je vous « slashe » ici les principales qualitĂ©s et compĂ©tences cultivĂ©es grĂące Ă  l’exercice de diffĂ©rents mĂ©tiers :


CuriositĂ© insatiable / enthousiasme / capacitĂ© d’innovation / apprentissage rapide / adaptabilitĂ© / audace / intuition / crĂ©ativitĂ© / agilitĂ© / esprit critique / esprit de synthĂšse/ rĂ©silience / polyvalence / autonomie / persĂ©vĂ©rance / sens des responsabilitĂ©s / ouverture d’esprit / motivation / bonne gestion du temps 



Cette liste fait rĂȘver, non ? 😊


Pour aller plus loin : découvrez dans cet article, comment faire preuve de plus de créativité.

Marielle Barbe, slasheuse et auteur du livre « Profession slasheur, cumuler les jobs, un mĂ©tier d’avenir » nous prĂ©cise :


« LĂ  oĂč certains reconnaissent avoir un talent ou une expertise spĂ©cifiques, vous en avez dĂ©veloppĂ© plusieurs. LĂ  oĂč certains ont un mĂ©tier unique, vous en avez plusieurs. Quant Ă  vos compĂ©tences, non seulement elles sont multiples, mais elles ont aussi le pouvoir particulier d’en crĂ©er des nouvelles. »

Restez toujours convaincu que votre diffĂ©rence est une force ! đŸ’Ș



Facile de s’intĂ©grer dans le monde du travail ?


Ces personnes sont souvent jugĂ©es, par le monde actuel du travail et par les recruteurs, notamment. Mais les mentalitĂ©s sont en train de changer. Les entreprises sont, de plus en plus, ouvertes Ă  ce type de profil. Le mot « slasheur » est mĂȘme entrĂ© dans le dictionnaire 2020 !


Pour savoir ce qu’en pensent les recruteurs, je vous rĂ©sume les grandes lignes de cet article de Cadremploi.


Alors effectivement, les entreprises peuvent :

  • Avoir peur que le candidat ne parte trop vite de l’entreprise, pour celles qui recherchent du personnel fidĂšle et stable, sur le long terme

  • Trouver qu’il ne sera pas adaptĂ©, pour les entreprises avec une vision classique du travail, du temps de travail (prĂ©sentĂ©isme) et de la carriĂšre

  • Penser que le profil est bloquant pour des entreprises qui se sĂ©curisent derriĂšre des clauses de mono-activitĂ©

Mais pour d’autres, plus intĂ©ressĂ©es par la confiance et la responsabilisation que par le temps de prĂ©sence dans les locaux, le CV d’un slasheur est vraiment attirant car ils savent que la personne est en recherche de sens, de nouveaux apprentissages et de motivation.


Il y a donc du pour et du contre, du cÎté des recruteurs.


C’est Ă  vous de mettre en avant vos compĂ©tences et vos qualitĂ©s, surtout pour les recruteurs les plus frileux. Et nous avons vu que la liste de vos qualitĂ©s est longue donc faites-vous plaisir 😉


Cela peut ĂȘtre une sĂ©curitĂ© de l’emploi aussi. Ne dit-on pas qu’il ne faut pas mettre tous ses Ɠufs dans le mĂȘme panier ? En commençant Ă  ouvrir votre champ des possibles, vous ne vous enfermez pas dans une carriĂšre dĂ©finie et limitĂ©e. Cela peut vous aider Ă  rebondir, si besoin, vers de nouveaux horizons qui se rapprochent de vos envies.


Il est temps que les mentalités évoluent




Le petit exercice


Peut-ĂȘtre qu’en lisant cet article, cela a Ă©veillĂ© votre curiositĂ©. Peut-ĂȘtre aussi que vous pensez avoir un profil de slasheur. Mais cela fait aussi un peu peur



Je vous propose ici un exercice pour identifier clairement vos freins. Ils vous empĂȘchent d’avancer vers des secteurs qui pourraient vous attirer



✍ Allez c’est parti, le carnet Ă  idĂ©es et un crayon !

Tracez 3 colonnes :

  • 1Ăšre colonne Ă  gauche : notez tout ce vers quoi votre enthousiasme vous attire (activitĂ©s, projets professionnels, secteurs
)

  • 2Ăšme colonne au milieu : notez toutes les excuses et raisons que vous vous trouvez pour justifier de ne pas rĂ©aliser ces activitĂ©s ou ces projets. Et soyez honnĂȘtes


  • 3Ăšme colonne Ă  droite : en face de toutes les excuses que vous avez trouvĂ©es, essayez de trouver une solution adaptĂ©e et une action la plus rĂ©alisable possible que vous pourrez mettre en Ɠuvre pour faire un premier pas vers l’activitĂ© qui vous tient Ă  cƓur.

- Exercice tiré du livre de Marielle Barbe -

Pour aller plus loin : découvrez dans mon article ce que cache votre peur de manquer d'argent.

Alors vous avez identifiĂ© des pistes ? Vous avez des actions Ă  mettre en place ? Vous ĂȘtes-vous fixĂ© une date prĂ©cise pour la toute premiĂšre des actions ? Allez, au boulot ! 😉


La vie est une belle aventure. Des fois, il faut juste ne pas la prendre trop au sérieux.


*****


Vous vous demandiez quelle Ă©tait LA voie professionnelle qui vous correspondait le mieux.


Cela vous angoissait de ne pas trouver LA bonne réponse.


Maintenant, vous l’avez compris, il n’y a pas forcĂ©ment une seule bonne rĂ©ponse. Il n’y a pas forcĂ©ment de choix dĂ©cisif Ă  faire.


Nous sommes nombreux Ă  avoir diffĂ©rents centres d’intĂ©rĂȘt. Nous sommes nombreux Ă  ne pas avoir de vocation. Et c’est super aussi !


Le tout est de creuser Ă  fond votre profil.


Si vous avez le profil slasheur, alors explorez vos diffĂ©rents centres d’intĂ©rĂȘt, associez vos diffĂ©rentes compĂ©tences, trouvez un fil conducteur Ă  tout ça, testez encore de nouveaux projets, n’essayez pas d’aller contre votre nature et de vous spĂ©cialisez si cela vous ennuie, et surtout 
 amusez-vous !


Et si vous ĂȘtes un spĂ©cialiste, alors spĂ©cialisez-vous Ă  fond. AmĂ©liorez vos compĂ©tences, informez-vous sur votre sujet de prĂ©dilection, devenez le meilleur dans votre domaine et 
 Amusez-vous Ă©galement 😉


Les slasheurs nous apprennent une chose : rien n’est dĂ©fini d’avance, rien n’est Ă©tabli. A vous d’expĂ©rimenter et pourquoi pas, de crĂ©er votre multi job idĂ©al, petit Ă  petit 😊


Tout est possible, il faut juste ĂȘtre soi et s’écouter





0 vue
  • Audrey Payrau Slowin - ma page Facebook
  • Audrey Payrau Slowin - ma page Pinterest
  • Audrey Payrau Slowin - mon compte Linkedin

©2019-2020 Site crĂ©e avec ♡ par Audrey Payrau avec Wix.com 

 Mentions lĂ©gales  | Toulouse, Haute-Garonne