Rechercher
  • Audrey Payrau

Pourquoi le bilan de compétences n'est pas la solution ?

Mis à jour : sept. 16



Comme beaucoup d’autres personnes, vous vous demandez pourquoi vous vous levez tous les matins pour aller au bureau… 🥺


Vous aimeriez tellement trouver une voie professionnelle qui vous ressemble car vous en êtes persuadé : une fois que vous l’aurez trouvée, vous vous sentirez à nouveau vivant, heureux et accompli.


Vous n’aurez même plus l’impression « d’aller travailler » ! 😊


Comme tout le monde vous en parle, vous aimeriez faire un bilan de compétences pour y voir plus clair. Le problème, c’est qu’avec toutes ces propositions sur internet, pas évident de s’y retrouver. Et puis, vous avez eu des retours de personnes pour qui le bilan n’a rien donné… ça fait réfléchir !


Et si, ce n’était pas la solution pour vous non plus ? 🤔

L’échec de mon propre bilan de compétences


Les bilans de compétences peuvent être utiles mais dans certains cas, ce n’est pas la solution. Et notamment quand on souhaite changer totalement de voie, sans savoir vers où aller.


A la fin de mon bilan de compétences, il est ressorti que je pourrais être formatrice en comptabilité. Sachant que j’étais dans l’expertise-comptable, pour vous resituer le contexte…


Alors en finissant le bilan, bien sûr que j’étais contente :

  • Pas de gros changements en vue : "même pas peur",

  • Rassurée de garder un pied dans un domaine que je maîtrise parfaitement,

  • Secteur où il y a des débouchés,

  • Ça rassure la famille,

  • Je n'abandonnais pas totalement mes diplômes et mon expérience car je restais dans la comptabilité,

  • J’ai toujours aimé transmettre donc ça correspondait,

  • C’est un projet concret et facile à mettre en place,

Oui… Oui mais en fait, non… Quelques semaines après, tout était retombé comme un soufflé ! 😕


En repensant à ce projet, je me suis sentie à l’étroit.


Ce n’est pas ce que j’avais imaginé.


J’avais envie d’autre chose, d’une nouvelle aventure, d’un changement plus profond…


Et c’est quelques mois plus tard, que j’ai décidé de me faire accompagner par une coach.


Je sentais que ma place professionnelle était ailleurs. Je voulais faire plus, faire différemment. Je sentais que mon métier ne rentrerait pas dans une case. Il me fallait tout reprendre à zéro.


Je voulais aller plus loin !


Par ici, pour lire l'intégralité de mon témoignage sur ma reconversion professionnelle.

Envie de changer de boulot…mais pas seulement !


Mes clients en coaching ont souvent déjà fait un bilan de compétences. Des fois, seulement quelques mois avant de me contacter. Car il s’est terminé sans résultat et ils sont toujours autant dans le flou au niveau professionnel.


Du moins, sans le résultat qu’ils espéraient.


Ils sont toujours au même poste. Même s’ils reconnaissent que le bilan leur a apporté des idées, ils se sont sentis bloqués quand il s’est terminé et n’ont pas réussi à trouver LE projet qui les fait vraiment rêver.


Si pour vous aussi, le bilan de compétences n’a rien donné, c’est que vous avez des réelles envies de reconversion et pas simplement un réajustement de votre métier. Le bilan de compétences n’est pas un outil qui va vous faire prendre des risques ou partir dans une branche où il y a peu de débouchés...


Et, ce n’est pas cela que mes clients recherchent. Ils ont des envies d’autre chose. Ils veulent un projet qui les challenge, qui les fait se sentir à leur juste place. Ils veulent apporter leur contribution au monde. Ils veulent se sentir vraiment utiles. Car ils en sont certains, ce projet leur permettrait de déplacer des montagnes et de retrouver enfin une super énergie !


Ils veulent prendre des risques pour travailler à nouveau avec envie et passion. Et moi, j’y crois totalement. Je suis persuadée et ils me le confirment à chaque fois, que tout projet de cœur est viable. ❤️


Du moment qu’on s’y met à fond et qu’on pose des bases saines, son projet aboutira forcément.


Pour aller plus loin : je vous dévoile ici le déroulé d’un programme de coaching 

En fait, mes clients ont envie de changer de métier mais pas que...


Tout comme moi, ils ont eu un véritable déclic sur leur façon de vivre. Ils veulent ralentir la cadence, profiter de leurs proches, de la nature mais aussi changer leur façon de consommer. Souvent, ils se tournent, petit à petit, vers l’occasion avant d’acheter neuf, ils désertent les magasins, s’intéressent au zéro-déchet, au minimalisme, ils vident et trient leurs placards, ils reviennent à un mode de vie plus « slow »


Et ils ont envie que leur projet professionnel soit plus en phase avec leurs nouvelles valeurs, leurs nouveaux principes. Ils veulent s'autoriser à pouvoir vivre une vie différente.


Difficile de faire ressortir tout cela dans un bilan de compétences...



Bilan de compétences et reconversion professionnelle, pourquoi ce n’est pas la solution ?


Je vous partage ici les 8 retours que l’on m’a fait par rapport à des bilans de compétences passés.


Bien évidemment, certains bilans de compétences se passent bien. C’est simplement que le besoin de la personne accompagnée n’est pas le même. 😊



Raison n°1 : Vos compétences, vous n’avez besoin de personne pour les identifier.


Il suffit d’un peu d’introspection en se posant avec sa fiche de poste et son CV pour faire le point sur son parcours. Vous pouvez rapidement retrouver vos savoir-faire, savoir-être et savoirs.


Faire le bilan de votre parcours professionnel, c’est bien mais ça ne va pas vous faire assez avancer. Vous allez rester dans le même schéma et tourner autour des mêmes idées. C'est votre passé.


Comme le montre l’histoire d’une de mes anciennes collègues : Suite à mon bilan de compétences, on m’a dit que je ne devais pas changer de travail. J’étais faite pour être informaticienne… J’étais hyper déçue car je voulais changer et tenter une nouvelle aventure. Ça m’a démotivée et je ne me suis pas sentie soutenue et assez en confiance pour poursuivre un changement donc je suis restée à mon poste…


Raison n°2 : Vos compétences ne sont pas statiques.


Elles vont évoluer en fonction de ce que vous allez trouver comme projet. Vous allez peut-être vouloir faire une formation ou un stage pour gagner en compétences. S’arrêter à ce que l’on sait déjà faire n’est pas forcément une bonne idée. Ça limite beaucoup trop.



Raison n°3 : Plus qu'un changement de métier, c’est finalement un changement de vie.


Il y a des choses à abandonner pour pouvoir avancer sereinement vers quelque chose de nouveau. Et lors d’un bilan de compétences, vous allez devoir gérer ces choses, seul car souvent elles ne sont pas prises en compte. Ou alors elles sont prises en compte mais posées comme acquises.


Si vous avez peur de monter votre entreprise, on ne va pas vous y pousser, au contraire. On ne va pas vérifier si cette peur est réellement fondée. On va simplement noter que vous préférez rester dans le salariat.


Les freins que vous pouvez rencontrer peuvent être notamment :

  • Des croyances familiales solidement ancrées. Comme par exemple : « dans la famille, nous ne sommes pas des manuels/artistes/intellectuels/travailleurs… » ; « mes parents m’ont toujours dit que le travail ne pouvait pas être un plaisir » ; …

  • Des croyances sur vous et vos capacités. Comme par exemple : « je ne suis pas capable / je ne pourrais jamais monter ma boîte / pour accéder à ce genre de métier, il faut obligatoirement un réseau / si je veux vivre de ma passion, je serai forcément mal payé / … »

  • Des peurs. Et la liste est longue : peur de ne pas réussir / de manquer d’argent / de renoncer à son confort de vie / de ne pas trouver quelque chose qui paie assez / de se planter / de régresser / de partir dans la mauvaise direction / …


Pour aller plus loin, lisez mon article sur ce que cache votre peur de manquer d'argent.


Raison n°4 : Se baser sur des tests de personnalité oui, mais pas que.


Le test ne trouvera pas votre projet à votre place !


C’est une méthode qui rassure car elle ne nous met pas en action finalement. On répond à quelques questions et hop, le résultat apparaît immédiatement : « vous êtes fait pour les métiers du social ». Ok, il n’y a plus qu’à éplucher la liste des métiers du social et en avant !


Mais pour moi, nous sommes faits pour plein de métiers différents. Il faut juste choisir celui qui nous fait le plus rêver à cet instant, celui qui correspond à nos besoins actuels…


Aucun test ne vous donnera la solution à ça 😊



Raison n°5 : Attention à ne pas se laisser enfermer dans une case.


Souvent, on peut être incité à trouver un nouveau projet professionnel en fonction des débouchés, de votre formation initiale, de vos compétences, d’un test…


C'est logique et rassurant. Mais au final, on en ressort avec encore plus de questions qu’avant. Tout est flou, on se demande même si on a raison de vouloir changer de métier…


Quand on veut changer de vie professionnelle, on ne veut plus faire des choix logiques. On veut faire des choix de cœur pour ne plus retomber dans les mêmes travers.



Raison n°6 : On ne nous incite pas vraiment à foncer si un projet paraît sortir des sentiers battus.


Souvent, si le projet qu'on évoque est risqué, le consultant nous préconise gentiment de laisser tomber.


Quel dommage...


Le bilan de compétences n'incite pas à partir à l'aventure. Et c'est pourtant ce genre de projet un peu farfelu mais bien conçu et réfléchi, qui peut faire rêver et vous changer la vie !



Raison n°7 : On ne nous fait pas assez travailler sur notre projet personnel.


Et pourtant, l’un ne va pas sans l’autre.


Faire un bilan professionnel, ça a un côté très rassurant mais le professionnel et le personnel sont intimement liés.


Faire l’impasse sur la vie personnelle peut vite rendre un projet bancal.



Raison n°8 : Il n’est pas totalement personnalisé


Une reconversion professionnelle, c'est un vrai bouleversement.


On a besoin d’être rassuré, écouté, mis en confiance au début ou réorienté si on se sent bloqué...


Et ensuite, plus on avance, plus on a besoin d’être challengé, mis au défi pour faire preuve de plus d’audace et pour ouvrir totalement le champ des possibles.


L’accompagnement doit être adapté à la personne que vous êtes pour qu’il soit plus efficace. Vous êtes capable de tellement plus que vous le croyez ! 💪😊

*****


Vous envisagiez de faire un bilan de compétences pour enfin trouver un projet qui vous ressemble. Et pourtant, vous l’avez compris le bilan de compétences n’est pas la solution à toutes les envies de reconversion.


Quand on sent qu’on ne recherche pas quelque chose de conventionnel mais plutôt un métier totalement adapté à son image, à ses intérêts et ses valeurs, le bilan de compétences peut ne pas vous apporter la solution idéale. Il peut même vous freiner.


D’un côté, vous voulez retrouver du plaisir dans votre quotidien et au travail, et de l’autre, votre conseiller vous aide à chercher un nouvel emploi stable, raisonnable et envisageable, suite à votre parcours. Et c’est sûrement la raison principale d’un bilan de compétences qui se termine sans vous offrir de pistes.


Le bilan de compétences pour une reconversion n’est donc pas vraiment la solution la plus adaptée. A vous de voir, selon vos envies et vos besoins 😊


Pour tenter la même aventure que mes clients, vous pouvez retrouver ici mon offre d’accompagnement : la bulle du changement.




59 vues
  • Audrey Payrau Slowin - ma page Facebook
  • Audrey Payrau Slowin - ma page Pinterest
  • Audrey Payrau Slowin - mon compte Linkedin

©2019-2020 Site crée avec ♡ par Audrey Payrau avec Wix.com 

 Mentions légales  | Toulouse, Haute-Garonne