Rechercher
  • Audrey Payrau

6 raisons pour lesquelles l’introspection est l’étape la plus importante d’une reconversion réussie


introspection-reconversion-professionnelle-connaissance-de-soi

Comme beaucoup de personnes en ce moment, vous avez envie de quitter votre boulot au plus vite et trouver un métier qui correspondrait bien mieux à votre personnalité.


Du coup, vous enchaînez les recherches sur des métiers possibles et questionnez votre entourage pour savoir dans quel boulot ils vous verraient bien. Mais vous avez beaucoup de peurs et vous ne trouvez jamais une piste assez viable pour vous lancer.


Aujourd’hui, vous continuez d’aller au boulot à reculons, en attendant d’avoir le déclic ou la bonne idée.


Et si je vous disais qu’il existe une étape indispensable à toute reconversion réussie ?


C’est l’introspection !


C’est cette capacité à prendre du recul sur vous, vos pensées, vos comportements, les autres, le monde… C’est prendre conscience. Et, c’est un chemin qui dure toute la vie. Ce n’est pas juste se mettre devant des exercices et répondre à des questions sur soi.


Vous pouvez penser vous connaître et pourtant, si ce travail intérieur profond n’a pas été fait en amont, vous risquez de tourner en rond un moment ou bien de passer de métier en métier sans jamais trouver "le bon" !


Vous voulez savoir pourquoi vous devriez démarrer votre reconversion professionnelle par cette réflexion ? On y va 👇



1. L’introspection, c’est éviter de se tromper de projet


On a tous le réflexe de regarder « ce qui se fait » quand on cherche un nouveau boulot.


On a l'impression d'explorer tous les métiers qui existent pour voir et on se demande si on s’y verrait.


On part de ce qu’on sait (ou plutôt ce qu'on croit savoir) de nous et on cherche à cocher les cases.


On part de ce qu'on sait (ou plutôt ce qu'on croit savoir) du monde du travail, des métiers, des possibilités, de nos capacités, de ce qui faisable et réaliste...


Mais ici, on se trompe.


Si aujourd’hui vous ne trouvez pas ce qui vous convient, c’est que vous avez encore beaucoup à apprendre sur vous. Vous avez encore beaucoup à découvrir. 🧠


Avant qu’on travaille ensemble, une de mes clientes s’était reconvertie dans la cuisine car elle aime beaucoup ça, cuisiner. Et comme l’accès à ce métier était possible avec ces diplômes initiaux et qu’il y avait des débouchés, elle ne s’est pas posé plus de questions que ça. Et c’est normal, car c’était sa façon de voir les choses et sa vision d’elle et du monde du travail, à ce moment-là. C’était pour elle, sa seule solution possible.


Elle n’avait pas mobilisé tout son potentiel, mis en lumière les aspects très importants de sa personnalité, analysé les conditions de travail dans lesquelles elle pourrait être la plus épanouie, décelé toutes les pistes et solutions possibles pour elle…


Elle n’avait pas repris son plein pouvoir. 💪 Elle avait fait un choix par défaut en se fermant énormément de portes. Même si à cet instant de sa vie, elle pensait que c'était la meilleure solution.


Trouver un boulot qui nous correspond, c’est tellement plus de critères que juste des compétences. Je le répète souvent mais vous n’êtes pas que des compétences. Et encore moins juste vos compétences actuelles. Vous êtes bien plus que ça !


Pour aller plus loin, lisez ici mon article qui vous explique pourquoi la reconversion, c'est bien plus qu'un simple changement de boulot.


2. L’introspection, c’est enfin commencer à prendre le temps (et quand on cherche à se reconvertir, c’est le moment parfait !)


On est nombreux à foncer tête baissée dans la vie :


🖤 On choisit notre orientation sans trop se poser de questions.


🖤 On démarre dans un CDI qui nous promet le Graal : la sécurité et le confort.


🖤 On gravit les échelons pour se rapprocher du kit complet de la personne heureuse dans sa vie : gros salaire – sécurité – maison – famille…


Sauf qu’on se rend souvent compte (peut-être un peu trop tard), que malgré toutes les cases cochées, on n’est pas si heureux que ça. On se sent vide et même triste.


Et si c’était le bon moment pour se poser ces fameuses questions ? Vous savez les un-peu-beaucoup-désagréables, du style :

  • Est-ce que ce boulot est vraiment fait pour moi ?

  • Qu’est-ce que c’est pour moi une vie réussie ?

  • Si je devais disparaître d’ici 5 ans par exemple, est-ce que j’aurais des gros regrets ? Est-ce que j’aurais réalisé des choses qui me tiennent à cœur ?


Changer de boulot, c’est une possibilité de prendre le temps de s’analyser, se comprendre…et bifurquer vers une vie qui nous ressemble beaucoup plus !


Encore faut-il prendre le temps de le faire (et oui, même les questions qui dérangent 😉).


Pour aller plus loin, lisez ici mon article qui vous propose un auto-coaching pour savoir si vous devez ou non changer de boulot.


3. L’introspection, c’est se rendre compte qu’on a sa part à jouer


metier-reconversion-professionnelle-contribution-sens-utile

Je vais vous faire une confidence 🙈 Mon monde idéal, ça serait un endroit où on aurait tous conscience de ses « talents » et on aurait plaisir à les utiliser pour rendre le monde meilleur à notre façon, à notre petite échelle. 🧡


Personne n’aurait l’impression de « travailler ». Avouez que le monde serait déjà bien meilleur comme ça ! 😁


C’est en prenant le temps de s’observer, de comprendre les autres et le monde, qu’on prend conscience qu’on a aussi sa part à jouer. C’est se responsabiliser, se donner le droit. On se retrousse les manches, non plus simplement pour soi et se sentir épanoui au boulot et dans sa vie, mais aussi pour contribuer. C’est ça qui donne du sens, quand on se sent connecté aux autres.


Un métier, c’est apporter de la valeur. Et c’est en contrepartie de cette valeur apportée qu’on est rémunéré (même si on a l’impression que c’est en contrepartie d’un temps passé à un endroit…présentéisme bonjour ! mais ça c’est un autre problème !! Sujet qui m'énerve 😁).


Accepter de prendre du temps avec soi, pour soi, c’est loin d’être égoïste comme on pourrait le croire. Ça permet de mieux comprendre ce qu’on peut apporter aux autres et comment on peut contribuer réellement grâce à son boulot notamment.


Ça serait même égoïste de penser autrement si on y réfléchit 😅



4. L’introspection, c’est s’offrir la possibilité d’évoluer et de changer


Une autre raison de pousser l’introspection et de prendre le temps de s’observer et de se comprendre, c’est aussi de caler son projet professionnel au plus près de sa personnalité.


En faisant ça, on évite de partir sur les choses qu’on croit savoir sur nous. On évolue, on prend du recul, on observe… pour se rendre compte des fois que nos comportements jusqu’à présent ne nous convenaient pas tant que ça. Que cette façon de travailler qu’on a cru être la bonne pour nous, nous prend plus d’énergie qu’autre chose. Que cette manière de réagir, dans nos relations avec les autres, n’est pas naturelle pour nous mais est juste là pour nous protéger.


Et qu’on peut changer tout ça, si ça ne nous correspond plus. 😊


On peut laisser partir certaines facettes de notre personnalité qu’on prenait pour acquises. C'est possible.


Pour vous donner mon exemple, je me suis toujours vue comme quelqu’un qui ne prend jamais de risques. Je n’aimais pas ça. Et c’est aussi l’image que les gens avaient de moi. C’est bien simple, quand je ne connaissais pas, je ne faisais pas. Quand il y avait le moindre risque d’échouer, je ne démarrais pas. Au fil de mes réflexions, pendant ma reconversion, je me suis rendue compte que cette partie de moi que je pensais devoir subir éternellement, me pesait et m’empêcher d’explorer des pistes de métiers super intéressantes mais qui sortent des sentiers battus et qui me semblaient juste inenvisageables. Je ne me sentais plus alignée avec cette image lisse de moi.


J’ai donc choisi de changer. J’ai modifié petit à petit mes habitudes et mes façons de faire en testant des choses nouvelles. Je me suis challengée. Et finalement, je me suis rendue compte que c’était ok. Ce n’est pas forcément agréable de se tromper ou de se sentir débutant sur quelque chose mais ça va et j’accepte d’apprendre de nouvelles choses, j’avance.


Aujourd’hui, je sens que c’est encore présent chez moi. Mais je ne me sens plus totalement figée à l’idée de tester quelque chose de nouveau. Je continue d’élargir ma zone de confort pour gagner en aisance. Et je viens challenger de nouvelles choses pour me permettre d'être "encore plus moi".


Nous sommes des êtres humains en constante évolution. Quand on prend conscience de ça, on se rend compte de tous les possibles à notre portée. Et forcément, ça ouvre énormément de portes quand on cherche à se reconvertir ! Tout est possible 😉


Tu dois te montrer courageuse avec ta vie afin que d'autres puissent se montrer courageux avec la leur. Katherine CENTER


5. L’introspection, c’est gagner en confiance (et quand on veut changer de boulot, c’est tellement important)


introspection-reconversion-professionnelle

Passer du temps avec soi, c’est reprendre conscience des forces qu’on a déjà su mobiliser, de ses qualités, des traits de personnalité ou des comportements qui font de nous quelqu’un d’unique.


On apprend à s’approprier tout ça, nos petites réussites, nos succès, nos petites pépites…


On se rend compte qu’on n’est ni mieux, ni moins bien qu’un autre mais on est simplement différent.


On prend conscience de notre valeur. Mais pas dans le sens "prétentieux", plutôt pour utiliser pleinement tout ça et se sentir pleinement soi-même. 🥰


On apprend à se focaliser sur nos forces plutôt que sur ce qui ne va pas.


On comprend que la confiance en soi, ça se travaille et qu’on est capable de beaucoup de choses.

Finalement, on se sent moins abattu et on est prêt à déplacer des montagnes pour mener à bien son projet. On ose et on a l’audace de tester de nouvelles choses, d’aspirer à de nouvelles activités, de s’imaginer dans des métiers qui nous paraissaient un peu fous ou totalement farfelus. 😉

Pour aller plus loin, lisez ici mon article qui vous propose 5 pistes à explorer pour reprendre confiance en vous et démarrer votre projet de reconversion pro.


6. L’introspection, c’est faire de soi son meilleur allié dans son projet


Vous apprenez à mieux vous connaître, à mettre en lumière vos forces et vos qualités, à accepter avec douceur et bienveillance vos défauts... grâce à tout ce travail, vous devenez au fur et à mesure votre meilleur allié !


Vous reprenez les rênes de votre vie. Cette force permet de reprendre son pouvoir finalement. On ne se laisse plus embarquer par des opportunités ou les envies des autres mais on se remet au centre sa vie. On fait des choix en conscience par rapport à qui on est vraiment.


On se laisse moins happer par les diktats des autres ou de la société car on arrive à s’écouter. On est plus au clair avec ses limites et cela nous permet de nous affirmer (au travail, comme à la maison).


Vous n’avez plus besoin des autres pour valider vos choix.


Et finalement, cette étape vous servira bien au-delà de votre reconversion car c’est un travail qui sert toute sa vie !



 

Vous avez maintenant compris pourquoi cette étape de réflexion & introspection est juste indispensable à la réussite de votre projet de reconversion professionnelle.


Vous pensiez ne pas arriver à trouver de métier fait pour vous et être totalement coincé, alors que finalement c’est parce que vous n’avez peut-être pas fait ce travail de manière profonde et poussée. Une fois que vous aurez trouvé des réponses, tout va faire sens et des pistes vont naturellement émerger.

Il n’y a plus qu’à s’y mettre pour reprendre confiance en votre avenir pro et aller de l’avant 😉


Si vous avez besoin d’être accompagné pour faire ce travail et faire aboutir un projet professionnel qui vous correspond, vous pouvez prendre connaissance de tous les détails de mon programme complet, La bulle du changement. Je serai ravie de vous aider ! 😊


143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout