Rechercher
  • Audrey Payrau

Reconversion : comment gérer ses proches pendant cette période de doute ?


reconversion ; professionnelle ; proches ; soutien ; gérer ; parler

Vous êtes aujourd'hui en pleine réflexion sur votre avenir pro. Vous vous sentez clairement à l'étroit dans votre boulot actuel mais aucune piste sur le métier qui correspondrait totalement à votre personnalité.


Bref, c'est encore hyper flou pour vous !


Aujourd'hui, vous en avez peut-être juste parlé à quelques collègues de manière utopique plus que réaliste. On passe souvent par-là 😅


"Non mais si j'avais une idée qui tenait la route, je crois que je serais déjà parti d'ici depuis longtemps !"


Et vous aimeriez aussi en parler à vos proches, pour qu'ils vous soutiennent et valident votre choix de changer de boulot mais vous avez tellement peur de leurs réactions !


Et comme c'est bientôt les fêtes de fin d'année en famille 🎄🥂, la pression est bien là...


Je connais bien ça, la pause de milieu de repas, avec la fameuse question :


" Et toi le boulot, ça va ? "


Ce moment où tu as juste envie de te mettre à pleurer tellement tu es à fleur de peau et perdu...


Alors comment gérer ses proches quand on souhaite se reconvertir ?

C'est ce qu'on va essayer de démêler dans cet article 😊



Ne pas en parler tout de suite si ce n'est pas clair pour vous


Quand ce n'est pas encore clair pour vous, vous avez peur et vous doutez.

Et c'est tout à fait normal !


Mais le problème, c'est que si vous parlez de votre envie de changer de boulot à ce stade, vous allez transmettre ces peurs à vos proches. Et en retour, ils vont vouloir vous protéger et vous mettre en sécurité ! Et là, c'est parti pour les reproches, les questions ou remarques blessantes et les "tu devrais rester dans ton job, tu y es bien !" qui vous font encore plus peur et douter de vos envies !


Pour bien comprendre, mettons-nous en situation (oh si quelqu'un a la référence ici je sens qu'on va bien s'entendre 😁) :


Dans le cas où c'est à vos parents que vous souhaitez l'annoncer, mettez-vous à leur place et imaginez, votre enfant qui vient vous voir en disant :


"Je crois que j'ai envie de changer de boulot. Je ne suis pas sûr mais bon... Ça ne me plaît plus trop et beaucoup de monde se reconvertit alors pourquoi pas moi. J'ai aucune idée de ce que je vais faire après mais tant pis, j'ai envie de tenter ! Et puis au pire, je lâche mon poste d'ingé pour partir au fond de la campagne ouvrir une épicerie, ça a l'air sympa. Tant pis si je galère financièrement ou si je dois me loger au camping quelques temps... Ou alors je deviens blogueur pro et je voyage en me faisant payer par des sponsors... Remarque, je peux aussi devenir bibliothécaire, j'aime bien les livres... Ou artiste ? J'aime bien peindre aussi 🤔"


😱 Vous sentez les warning "danger" qui s'allument ?! 😅


Inversement, il vient vous voir, plutôt sûr de lui :


"Après réflexion, je me suis rendu compte que dans mon boulot actuel, je ne suis plus heureux. J'ai bien étudié la question depuis plusieurs mois et j'ai réussi à trouver un autre métier qui pourrait me plaire. Je suis en train d'en parler avec un professionnel pour monter un plan d'action qui me permettra de faire ça de manière sérieuse et en limitant les risques."


Est-ce que vous comprenez la différence et donc les réactions de certains de nos proches ?


Vous n'êtes pas obligé d'en parler dès le début de vos réflexions. Vous pouvez attendre d'être plus sûr de vous pour ne pas ébranler votre confiance d'entrée.


Vous avez aussi le droit de rester flou : "Pour être honnête, je préfère ne pas trop en parler pour le moment car c'est en réflexion donc assez flou. Mais ça avance et je vous dirai quand ça sera ok pour moi !"


Pour aller plus loin, lisez ici mon article qui vous explique par quoi commencer quand on veut se reconvertir.

De mon côté, quand j'en ai parlé à mes proches, j'étais sûre de moi. C'était mon choix de quitter mon boulot et de partir dans complètement autre chose, même si je ne savais pas dans quoi exactement à ce moment-là. J'avais besoin de leur soutien car ma famille est une priorité pour moi, mais c'était si important de changer que j'acceptais d'attendre qu'ils digèrent et qu’ils ne soient pas d’accord à 100% avec moi au début (pas facile de quitter le mode "bonne élève" et de remettre en question ce que mes parents imaginaient pour moi). Et, bien sûr qu'ils étaient inquiets pour moi, qu'ils ont eu peur et ont essayé de me calmer ou de me faire aller vers un changement moins radical. Ils ont voulu s'assurer que je ne faisais pas n'importe quoi.


Mais une fois que j'ai bien compris ce qui n'allait pas dans ma vie pro et que j'ai pu leur exposer en quoi c’était si important pour moi, ils m'ont dit qu'ils comprenaient, que ça leur faisait un peu peur mais qu'ils me savaient assez réfléchie pour faire ce qui est bon pour moi.



Je me suis perdue quand j'ai appris à plaire aux autres. Glennon DOYLE



Commencer à en parler à des proches sur lesquels vous savez que vous allez pouvoir vous appuyer


Pour éviter les problèmes, ne commencez pas à en parler à votre grand-oncle qui a toujours travaillé dans le même secteur, dans la même entreprise de ses 16 ans à sa retraite, toujours vécu au même endroit, dans la maison de famille et avec la même femme !


Oui, j’exagère légèrement les traits mais vous comprenez l’idée. 😁 Toutes les personnes ne vont pas réagir de la même façon et vous pouvez anticiper certaines réactions difficiles selon les profils.


Autant commencer par en parler à des personnes dont vous savez que vous aurez le soutien (et il en faut quand on veut se lancer !).


Par exemple, si vous souhaitez en parler avec vos parents mais que votre père est quelqu'un d'hyper prévoyant, qui n'aime pas prendre de risques dans la vie et que vous sentez que ça va être compliqué pour lui d’accepter votre annonce, vous pouvez commencer par en parler avec votre mère. Et au moment de l'annoncer à votre père, vous aurez déjà son soutien à elle.

reconversion-professionnelle-soutien-proches-aide-parler

Vous pouvez donc lister les noms de vos proches qui ont changé de boulot plusieurs fois sans difficulté, qui se sont eux-mêmes reconvertis, qui n'ont pas peur du risque, qui sont super positifs et optimistes... pour commencer à aborder le sujet. Ils seront votre socle de soutien au début 😊


Et si vous n'avez aucun nom qui vient, ce n'est pas grave. Vous pouvez aussi commencer à intégrer des personnes comme cela dans votre entourage petit à petit, en trouvant des gens qui vous inspirent, qui vous motivent ou des gens positifs que vous avez un peu perdu de vue par exemple. Quand je dis intégrer, cela peut aussi être par des lectures (réseaux sociaux, livres, conférences, blog...), pas forcément des proches.


Vous pouvez vous construire votre propre cercle de soutien !


Pour aller plus loin, lisez ici mon article où je vous raconte les 3 pires erreurs que j'ai faites pendant ma propre reconversion professionnelle.


Comprendre ce qui se cache derrière leurs "conseils"


Chaque personne voit le monde à sa façon. Chaque personne voit le travail à sa façon. Et chaque personne voit donc la reconversion ou le changement à sa façon.


Nous avons tous notre personnalité et notre sensibilité au risque. Nous avons nos propres expériences et nos propres histoires que l'on se raconte. Nous avons aussi chacun des valeurs fortes différentes.


Pour certains, la sécurité ou la stabilité, sont des valeurs plus importantes que le sens, par exemple, ou l'épanouissement.


On comprend ici qu’à l'annonce d'une reconversion, chacun va avoir son propre warning qui s'allume :

  • Aïe ça va être compliqué, c'est risqué, il va perdre en salaire, ça va lui passer sûrement, quelle erreur il fait de quitter son poste en CDI bien payé et stable….

  • Génial ! Ça va être trop top comme expérience, j'aimerais tellement faire la même chose ! J'ai hâte de savoir comment ça va avancer !

  • Tu as tellement raison de faire ça, c'est l'aventure et c'est ça la vie. On meurt tout doucement en restant coincé au même endroit pendant des lustres !

Et chaque retour que vous allez avoir n'a pas vraiment de lien avec vous et votre envie de reconversion, ou même votre projet, mais plutôt avec ce que la reconversion renvoie chez cette personne : de l'envie, de la peur, de la joie, de la frustration, des regrets...


Les retours de vos proches doivent vous nourrir, venir interroger vos décisions et vous permettre d’appréhender d'autres visions des choses. Si vous sentez que ça vient tout remettre en question, c'est que vous n'êtes pas encore totalement sûr de vous, et c'est ok 😊 C'est un super indice, ça veut dire que vous allez pouvoir encore passer du temps à y réfléchir et vous demander en quoi c'est important pour vous cette reconversion ?



Laisser faire le temps


Une fois que vous êtes plus sûr de vous, que votre entourage est désormais au courant : laisser juste faire le temps.


Vous avez eu des remarques blessantes ou vives, ce n'est pas grave. C’est des réactions qui arrivent. Ils ont entendu ce que vous aviez à dire et maintenant, ils vont digérer tout ça. Vous allez leur montrer que vous allez aller au bout de votre projet, que vous allez le tenter et que peu importe son issue, ça sera que du positif pour vous.


C'est votre reconversion, c'est votre vie et pas la leur. N'ayez pas d'attentes trop fortes vis-à-vis d’eux. Vous allez avoir des retours bienveillants et positifs, comme des retours blessants. Mais rappelez-vous toujours pourquoi vous faites tout ça, vos raisons fortes et personnelles cachées derrière. C'est ça votre moteur !


Vous n'avez à convaincre personne, à partir du moment où vous êtes-vous même convaincu. Pas besoin d'argumenter, de s'énerver, de forcer, de s'imposer, de batailler... Cela ne ferait que casser la relation avec vos proches. Vous avez le droit de simplement prendre du recul et leur dire que vous comprenez leur réaction, que vous n'êtes pas d'accord avec leur avis mais qu'actuellement, vous avez besoin de soutien et que ce n'est donc pas le moment de parler ensemble de votre projet.


En pratique, vous pouvez prendre une feuille et noter tout ce qui motive votre reconversion.

  • Pourquoi vous avez envie et besoin de changer ?

  • Pourquoi c'est important pour vous ?

Cette liste vous servira, tout au long de votre projet, à garder les choses importantes pour vous sous vos yeux 🧡 Elle vous servira aussi à être plus solide et serein face aux réactions des autres, un véritable pilier.


*****


Vous avez maintenant des pistes pour être plus serein face aux réactions de vos proches à l'annonce de votre envie de changer de boulot. La peur du jugement des autres ne doit pas être un frein à votre besoin de changement. On peut apprendre à jongler avec 😉


Dans tous les cas, il est important de s'écouter et de faire ce qui nous semble être juste pour nous. C’est ce qui nous fait aussi gagner en assurance et remonter notre estime de soi.


Vous envisagez de l'annoncer à vos proches bientôt ? Ou vous avez déjà sauté le pas et l'annonce est faite ? Je suis curieuse de connaître vos ressentis et les réactions que vous avez eues ou que vous pensez avoir ! Vous pouvez partager ça en bas, dans les commentaires 👇🏼


Et comme nous sommes le 15 décembre,

j'en profite pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d'année 🎄🎁🧡


Reconversion-professionnelle-fetes-fin-annee-famille-proches


59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout